artdevivre
culture
rencontres
créations
recreation
onglet
signer le livre d'or

01 avril 2008

LA THEMATIQUE

Savez-vous planter les choux ?

 

Toc, toc, toc, qui frappe à mon carreau ? C'est le printemps, timide et balbutiant. Il arrive avec (dans son chariot) (ses) premiers bourgeons, toutes petites pousses, fleurs ingénues qui se réveillent à peine.
Il trébuche sur le pas de ma porte, la tête dans les nuages, dans un joyeux piaillement juvénile. Il vient chercher mes Petiots, et leur souffle à l'oreille que ça y est, c'est l'heure !
L'heure de tripatouiller la terre, de lui mettre le ventre à l'air. L'heure de la retourner, de la nettoyer, de la peigner.

     Venez mes Petiots, chaussons nos bottes, et respirons.  Ecoutons, regardons, patouillons et apprenons : ah, le plaisir de la terre entre les mains ! Ah, l'éclat des premiers verts et les parures des premières fleurs ! Oh, le bruissement des premières bestioles gourmandes. Mmmh, le plaisir de ces moments partagés, les mains noires et les fesses dans l'herbe, petits et grands mélangés. C'est l'heure des questions fondamentales d'un petit garçon à son grand-père dans La caresse du papillon de Christian Voltz (éditions du Rouergue) : elle est passée où Mamama , sous la terre ou au ciel ? ce qui est sûr, c'est qu'elle n'est pas très loin !

   Jardiner, c'est une source inépuisable, incontournable, d'apprentissages. Guidé par Mon petit jardin – reconnaître les arbres et les fleurs – s'amuser à jardiner, (Larousse) c'est bête comme chou et drôlement amusant. Au-delà du plaisir tactile, il y a la rencontre avec le "vivant" et les premières découvertes "scientifiques" : essayer, observer, constater, recommencer. Expérimenter et répondre aux "pourquoi" et aux "comment". Expériences avec les plantes de Delphine Grinberg (collection Croq'sciences chez Nathan, en collaboration avec le Cité des sciences et de l'industrie) propose une série d'activités ludiques, faciles et véritablement accessibles, qui suscitent le questionnement (et l'étonnement) chez nos jardiniers en herbe. Et que se passe-t- il si on plante des graines la tête à l'envers ? Et si tu faisais pousser une plante carnivore ?

    Jardiner, c'est toucher de près le cycle de la vie, comprendre les saisons et les rythmes de la terre. C'est apprendre à respecter la terre et la vie de la terre. C'est apprendre à patienter, bien plus que le Monsieur Louis de Toujours rien ? (Christian Voltz – Editions du Rouergue). Le pauvre, énervé, à bout de patience, a tourné le dos trop tôt…

    Pour celles et ceux qui souhaitent donner une dimension pédagogique plus globale à leur approche du "jardinons en famille", il existe chez Magnard un petit manuel pratique Savez-vous planter ? dans la collection Pédagogie de la maternelle : 1001 idées pour la classe. Pour les professeurs des écoles, mais pas seulement.

caressepap jardinlarousse expplantes toujoursrien couv9980r_f7ae4

par la grenouille

separation

 


24 mars 2008


LES SORTIES D'AGNES.

la première séance

Que rêvez de mieux pour une première séance de cinéma en famille ?Eh oui, je ne vous cache pas que j’ai toujours eu jusqu’alors une appréhension à l’idée d’accompagner un jour mes enfants voir des dessins animés, peur de m’ennuyer…C’était loin d’être le cas avec « Les 3 brigands », sûrement  parce que ce film est bien loin de la mièvrerie de certains dessins animés aux mélodies variétés-sucrées.« Les 3 brigands », c’est tout autre chose.C’est d’abord une histoire pleine d’humanité et d’espoir, l’histoire de 3 brigands, détrousseurs de diligence depuis des années, et qui se retrouvent, un beau jour, à attaquer une diligence dans laquelle il n’y a point d’or à dérober, mais une petite orpheline.C’est aussi un graphisme mis en scène avec esthétisme.C’est enfin une musique sans compromis, authentique avec de vrais instruments et de vraies belles voix chaudes et rauques…
Je ne peux terminer cette chronique sans vous confier que le spectacle était autant sur l’écran que dans la salle : nous avons pu lire sur le visage de notre fils toute une palette d’émotions, allant de la tristesse, qui lui a fait perler les yeux, à la joie d’un dénouement heureux.

3brigands

 

Les 3 brigands
Date de sortie : 19 décembre 2007
Film allemand d’animation
Réalisé par Hayo Freitag, Bettine von Borries et Achim von Borries
Durée : 1h19
A partir de 3 ans

par Agnès

separation


14 mars 2008

LE PANIER DE LA LIBRAIRE

Ça démange, ça picote, ça chatouille… le rhume des foins ? Non ! L’envie titillante d’ouvrir un chouette livre…

Couvprintemps_2Pour ouvrir le bal, saison oblige : « Le printemps – mes créations des quat’saisons » de Géraldine Cosneau chez Mila éditions. Elle nous avait déjà régalé l’année dernière avec l’automne et l’hiver. Cette saison encore, elle nous livre jolies gommettes, coloriages frais et découpages aux p’tits oignons, tellement mignons qu’on va avoir du mal à laisser nos enfants s’amuser avec. A partir de 3 ans.




bal_baleine On continue à se trémousser avec « Y a-t-il un bal…dans la baleine ? » de Delphine Chedru - Editions du Seuil. Où si vous préférez, y a-t-il un loup… dans la loupiotte, un coq… dans le coquelicot, un p’tit pois… dans le poisson ? Autant de petites devinettes qui jouent sur les mots, font naître des images surréalistes (imaginez le bal des pompiers dans l’estomac d’une baleine) et surtout entraîneront vos loupiots dans une frénésie de devinettes home-made assez réjouissantes. Du même auteur :  « Y a-t-il un papa… dans la papaye ? ». A partir de 3 ans.


pasdutoutuncartonOn poursuit la danse avec « Pas-du-tout-un-carton » d’Antoinette Portis chez Kaléidoscope. Voilà un livre qui décomplexera tous les parents dont l’enfant joue avec les emballages plutôt que le jouet lui-même. Voilà une ode, que dis-je un cri d’amour au carton et aux multiples usages que l’on peut en faire. Voilà enfin un hommage à l’imagination si fertile des petits marmots. Alors laissez-le jouer avec son immeuble en flamme, sa voiture de course, sa vigie de pirate, bref, ce truc marron et carré à vos yeux mais qui pour lui n’est pas-du-tout-un-carton ! A partir de 3 ans.


doremusOn quitte les flon-flons avec « Ce n’est pas parce que » de Gaétan Doremus au Seuil. Une petite histoire légère et loufoque à la Tati, une suite d’événements farfelus qui s’enchaînent à toute berzingue et qui donnent à réfléchir : ne pas toujours se fier à sa première impression, ce qu’on voit peut être trompeur, un acte peut entraîner des conséquences inattendues. C’est graphiquement très beau, illustré tout en crayonné gris avec des touches de orange.
« Ce n'est pas parce que l'on a déjà tout vu à la télé
                             qu'on n'est pas émerveillé par la vie   en vrai »
nous dit la 4e de couverture. 
                             Rien que ça, ça vaut tous les argumentaires ! A partir de 5 ans.


par KTL

separation